Archives de Tag: 2016 (6 & 7 octobre)

Martine Janicot-Demaison présente le thème de  » Livres et Toiles 2016. Plaidoyer pour la liberté. La liberté à travers la littérature

Mme Martine Janicot DemaisonPlaidoyer pour la liberté

La liberté à travers la littérature

Vaste sujet qui a fait, fait et fera couler beaucoup d’encre…

Qu’est-ce qui nous entraîne vers l’écriture ? Chacun a une histoire à raconter, chacun doit porter témoignage, chacun maîtrise mal une imagination galopante. Chacun certes, mais à des degrés différents. Avec sa sensibilité propre. Son style, son empathie, son inspiration. Bref, derrière chaque phrase qui va construire un livre, se cache la liberté.

Ce mot a de quoi effrayer le commun des mortels. En son nom, combien de millions de morts ? Combien de guerres, de révolutions, d’abominations ? Elle représente l’Alpha et l’Oméga de l’Humain. Elle est jubilatoire puisqu’elle est le terreau même indispensable à toute création.

Lorsque vous vous isolez pour écrire, c’est elle qui vous souffle les mots au creux de l’oreille. Le stylo devient un fabuleux réservoir de liberté. Un fameux levier aussi pour réveiller les consciences engourdies. Une idée lâchée au hasard (enfin, pas tout à fait) sur une feuille de papier va devenir une jeune pousse. Évidemment fragile, indomptable, au commencement. Puis, elle va grandir, enfler, fortifiée pour s’ancrer définitivement dans un coin de notre inconscient. C’est cela, la liberté ! Une bouteille jetée à la mer jusqu’à ce qu’un quidam la découvre et en extirpe la quintessence.

Le mot liberté est souvent lié à la « liberté d’expression ». Jean-Jacques Rousseau a même évoqué fort justement la « liberté d’expression positive ».

Dans le monde agité dans lequel nous évoluons aujourd’hui, sachons relever le défi : osons. Osons l’écrit, la création, le rêve, l’imaginaire, l’incroyable, osons l’Humain ! Plusieurs nations ont banni le mot « liberté » . Aussi, resurgit du passé un présent qui peut nous détruire. Presse muselée, intellectuels disparus, écrivains emprisonnés, journalistes torturés, autodafés…

Pour résister, la liberté entraîne la littérature. Soyons créatifs, inventifs, poètes, artistes. Mais surtout… soyons libres !

Martine Janicot Demaison

Publicités

Ils – et Elles- seront présents à Livres et Toiles des 6 et 7 octobre 2016. Rejoignez les.

ANDRIEUX Valerie

DEMAISON-JANICOT Martine

DUMONT Jean-Jacques

FANANAS Maryse

FAURIAC LIliane

FOURNIER Jacques-René

JANICOT-DEMAISON Martine

JULIEN COMBE-MOREL Nicole

LESORT  Pierrette

LEVET Florence

MALICHIER André

MESTUROUX Ophélie

PENARD Sylvia – Le Rêve d’Eden

RAFFIER Christine

Auteurs et artistes. La manifestation Livres et Toiles des 6 ET 7 OCTOBRE 2016 vous attend. Contactez nous.

A reception de  votre demande de renseignements adressée à  : courriersalon@gmail.com

Nous nous ferons un plaisir  de  vous faire parvenir  un dossier  d’inscription….

Bien à vous  dans l’espérance de  vous  voir  ou de  vous revoir dans la galerie du Centre commercial de Limoges-Corgncac ( photo ci-dessous)

.p1060990

 

Martine Janicot-Demaison, « Invitée d’Honneur » LIVRES ET TOILES 2016 publie :  » 89 ans et presque toutes ses dents »

Mme Martine Janicot DemaisonUne enquête menée en catimini à travers les rues de Limoges. Martine Janicot Demaison a déjà publié sept romans, deux recueils de nouvelles ; elle a également participé à l’écriture de deux ouvrages collectifs. Avec ce 8e opus « 89 ans et presque toutes ses dents », elle renoue avec un policier d’un genre nouveau.

Limoges, quartier de la Cité. Une résidence seniors est le théâtre de décès inexpliqués. Germain, Madeleine, Gisèle ont-ils été victimes d’un serial-killer ? Tout simplement, avaient-ils fait leur temps ?

Mathieu Lucas, commissaire divisionnaire récemment promu, débarque de Bordeaux. Son adjointe, le lieutenant Sylvie Bodin, cautionne sans réserve les rapports du légiste. Ces morts sont d’origine naturelle. Toutes ?

Un écrivain de renom gravite autour de l’établissement, un membre de sa famille y est hébergé depuis quelques mois. Mathieu Lucas, s’immisce jour après jour dans sa vie. Les révélations ultimes aboutiront à une vérité ahurissante… »

Enfin, en filigrane, un douloureux sujet se fait jour. Pour évoquer le tabou suscité par l’euthanasie, Martine Janicot Demaison manipule à loisir la palette de sentiments de ses personnages. Le sujet est grave, mais le ton est résolument enjoué, optimiste, voire humoristique.

35-CULT_1555-JANICOT_GJE-01

 

6 ET 7 OCTOBRE 2016 , Eric Petitalot sera parmi nous.

Deux ouvrages vivifiants d’Eric Petitalot

Numérisation_20160628

Numérisation_20160628 (2)Son livre sur la Patagonie est en écriture et devrait être prêt en octobre prochain.